Lexique

Acquisition

Activité par laquelle un objet/spécimen ou un groupe d’objets/spécimens devient légalement la propriété de l’institution muséale et est intégré à ses collections. (Référence : Service de soutien aux institutions muséales)

Action corrective

Action visant à éliminer la cause d’un problème ou d’une situation indésirable, y compris les plaintes de la clientèle.

Aliénation

Activité par laquelle un objet/spécimen ou un groupe d’objets/spécimens est retiré d’une manière définitive, volontairement ou involontairement, des collections de l’institution muséale. (Référence : Service de soutien aux institutions muséales)

Artefact

Vestige d’objet confectionné par l’être humain.

Autorité de tutelle

Autorité dont relève l’institution muséale.
NOTE : L’institution muséale peut relever d’une municipalité, d’une maison d’enseignement, d’une communauté religieuse ou d’un conseil de bande. Elle peut aussi relever d’un conseil d’administration dans le cas d’une personne morale sans but lucratif constituée en vertu de la Loi sur les compagnies, Partie III.

Axe de collectionnement

Orientations quant aux principaux champs disciplinaires dans lesquels les acquisitions s’inscrivent et sur lesquels la documentation et les recherches doivent porter, et cela en cohérence avec la mission de l’institution muséale.

Basse saison

Période s’échelonnant du 1er octobre au 31 mai, inclusivement.

Centre d’exposition

Établissement qui remplit essentiellement des fonctions de recherche, d’éducation, d’action culturelle et de diffusion. Il se distingue des musées du fait qu’il ne possède pas de collection permanente. Le mandat des centres d’exposition est généralement de promouvoir et de mettre en valeur des expositions et des activités portant sur l’art traditionnel, moderne, contemporain et actuel ou sur l’histoire, la science et les technologies. (Référence : Politique muséale du Québec)

Centre d’interprétation

Établissement qui vise à sensibiliser les visiteurs à une thématique liée à l’histoire, aux sciences, aux techniques et aux modes de vie. S’il est rattaché à un lieu patrimonial, le centre d’interprétation porte aussi sur la valeur du lieu et sur la nécessité de protéger son patrimoine naturel ou culturel. (Référence : Politique muséale du Québec)

Collection

Réunion d’objets conservant leur individualité; rassemblés de manière intentionnelle, selon une logique déterminée; acquis et préservés en raison de leur valeur en tant que témoins de l’humanité et de son environnement.
NOTE : La collection peut être constituée d’objets, d’œuvres d’art, de spécimens ou d’un seul élément dans le cas d’un immeuble patrimonial.

Conservation

Fonction muséale visant à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour assurer l’intégrité physique et la pérennité des collections.

Diffusion

Fonction muséale visant la mise en valeur du patrimoine matériel et immatériel afin qu’il soit accessible et intelligible pour le public, par l’entremise, notamment, d’expositions et de publications.

Documentation

Action de rassembler l’information de toute nature relative aux objets d’une collection matérielle, immatérielle, écrite, visuelle, sonore ou autre.

Éducation

Fonction muséale visant la mobilisation de savoirs issus de l’institution muséale pour permettre le développement et l’épanouissement des individus, notamment par l’intégration de ces savoirs, le développement de nouveaux intérêts et la réalisation de nouvelles expériences.

NOTE : L’éducation muséale englobe l’action éducative, l’action culturelle et la médiation muséale. Toutes trois visent fondamentalement à créer des liens entre les publics et les objets ou sujets muséaux, mais chacune comporte ses propres champs de compétences. (Référence : Société des musées du Québec)

Enregistrement

Document faisant état de résultats obtenus ou apportant la preuve de la réalisation d’une activité. (Référence : ISO 9000)

Exposition

Présentation publique de témoins matériels ou immatériels visant à communiquer au visiteur une réalité du monde qui l’entoure.

Exposition itinérante

Exposition temporaire prévue pour circuler dans plusieurs musées ou autres centres d’expositions et qui a des caractéristiques particulières : légère, facilement démontable, à matériaux endurants, dont la mise en espace est adaptable. (Référence : Dictionnaire encyclopédique de muséologie, 2011)

Exposition permanente

Exposition de référence d’un musée, souvent en lien avec sa mission muséale ou avec sa raison d’être; s’articulant autour de la thématique centrale qu’il cherche à explorer; et prévue pour durer de manière « permanente », c’est-à-dire généralement environ une génération (ou une vingtaine d’années). (Référence : Dictionnaire encyclopédique de muséologie, 2011)

Exposition temporaire

Exposition généralement thématique préparée par un musée, un centre d’exposition ou un commissaire indépendant; s’articulant autour d’une thématique particulière; et prévue pour durer de manière « temporaire », c’est-à-dire, généralement, entre trois et six mois. (Référence : Dictionnaire encyclopédique de muséologie, 2011)

Gestion des collections

Fonction muséale comprenant l’ensemble des procédures mises en œuvre pour l’acquisition des objets, leur inventaire, leur documentation, leur conservation, leur sécurité et, s’il y a lieu, leur aliénation.

Haute saison

Période s’échelonnant du 1er juin au 30 septembre, inclusivement.

Immeuble patrimonial

Bien immeuble qui présente un intérêt pour sa valeur archéologique, architecturale, artistique, emblématique, ethnologique, historique, paysagère, scientifique ou technologique, notamment un bâtiment, une structure, un vestige ou un terrain. (Référence : Loi sur le patrimoine culturel)

Institution muséale

Institution permanente à but non lucratif ouverte au public. Comprend les musées, centres d’exposition et centre d’interprétation qui – outre les fonctions d’acquisition, de conservation, de recherche, de gestion et de mise en valeur de collections assumées par certains – ont en commun d’être des lieux d’éducation, de médiation et de diffusion consacrés à l’art, à l’histoire et aux sciences, et d’être au service de la société et de son développement.

Interprétation

Démarche qui vise à transmettre et à vulgariser de l’information, afin d’établir un lien entre le visiteur et le monde de l’objet.

Inventaire

Opération administrative visant à inventorier les objets acquis par l’institution muséale pour les enregistrer formellement dans ses collections.

Lieu historique

Un site ou un bâtiment et son contenu qui est conservé le plus intégralement possible, afin de témoigner de façon tangible d’un fait historique, d’un personnage, d’un mode de vie ou d’une activité lui étant associé. (Référence : Politique muséale du Québec)

Mission

Énoncé court et formel précisant le but, les intentions et le champ d’action de l’institution muséale et définissant ainsi sa spécificité.

Musée

Institution permanente sans but lucratif – ouverte au public et au service de la société et de son développement – qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation (Référence : Conseil international des musées)

Muséographie

Ensemble des techniques nécessaires pour réaliser les fonctions muséales.

Objet

Toute pièce de collection, qu’il s’agisse d’ethnologie, d’histoire, de beaux-arts, d’arts décoratifs, d’archéologie ou encore de sciences et technologies. (Référence : Société des musées du Québec)

Patrimoine immatériel

Savoir-faire, connaissances, expressions, pratiques et représentations transmis de génération en génération; recréés en permanence, en conjonction, le cas échéant, avec les objets et les espaces culturels qui leur sont associés; qu’une communauté ou un groupe reconnaît comme faisant partie de son patrimoine culturel; et dont la connaissance, la sauvegarde, la transmission ou la mise en valeur présente un intérêt public. (Référence : Loi sur le patrimoine culturel)

Patrimoine matériel

Biens, meubles ou immeubles qui présentent une grande importance pour le patrimoine culturel des peuples et sociétés tels que : les monuments d’architecture, d’art ou d’histoire; les sites archéologiques et les ensembles de constructions qui, en tant que tels, présentent un intérêt historique ou artistique; les œuvres d’art; les manuscrits, livres, archives et autres objets d’intérêt artistique, historique, archéologique et scientifique.

Plan d’action

Ensemble d’actions envisagées, organisées dans le temps, et à travers lesquelles l’atteinte d’un ou de plusieurs objectifs est visée. Lorsque préparé à l’intention de plus d’un acteur, il précise généralement, en plus de ce qui doit être accompli et à quel moment cela doit être fait, à qui est confiée la responsabilité des actions. (Référence : Glossaire des termes usuels en mesure de performance et en évaluation de programme)

Plan de maintien des actifs

Document qui comporte notamment une description de l’immeuble patrimonial et de ses composantes; qui énonce sa durée de vie utile; et qui définit les interventions préventives et correctives à y apporter.

Publication

Document publié par l’institution muséale sur support papier ou numérique : catalogue des collections, catalogue d’exposition, revue scientifique, revue éducative ou revue d’information.

Recherche

Fonction muséale qui représente l’ensemble des activités intellectuelles et des travaux ayant pour objet la découverte et l’avancement des connaissances liées aux collections, aux expositions et thématiques des institutions muséales et à l’expérience des visiteurs.

Registre

Livre dans lequel sont inscrites des informations administratives.

Réseautage

Constitution d’un réseau de personnes, d’entreprises ou d’organismes partenaires; animation et utilisation de ce réseau de relations pour recueillir, organiser et partager de l’information, et pour atteindre des objectifs.

Spécimen

Toute pièce de collection de sciences naturelles, qu’il s’agisse de spécimens naturalisés ou vivants ou encore d’échantillons minéralogiques. (Référence : Société des musées du Québec)